Aéroport de Bamako

Un passager conduit à l'annulation d'un vol au départ de Bamako

Publié le 10/09/2016
Un neveu du Chérif de Nioro en partance sur Brazzaville a semé une panique totale dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 septembre, à l’aéroport international Modibo Kéïta. Il a refusé de voyager au bord de la compagnie Ecair, au moment du décollage de l’avion, sans raison évidente. Finalement, le vol a été ajourné afin d’y voir clair, surtout en cette période de terrorisme. Le parent du Chérif a été arrêté et mis à la disposition de la Gendarmerie pour enquête. L’avion a finalement quitté Bamako, le lundi dernier.
C'est à l'aéroport de Bamako qu'une importante cargaison de fausses vignettes automobiles a été saisie. © AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
C’est à l’aéroport de Bamako qu’une importante cargaison de fausses vignettes automobiles a été saisie. © AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
C’est un nouveau scandale à l’allure  d’une véritable fiction qui a secoué dans la nuit du samedi au dimanche de la semaine dernière l’Aéroport international Modibo Kéïta. Un passager a créé une véritable panique au moment du décollage du vol de la compagnie aérienne congolaise, Ecair en partance sur Brazzaville. Il s’agit d’un neveu du Chérif de Nioro, Bouille Haïdara.

Après avoir rempli toutes les formalités, ce jeune homme décide finalement de ne plus voyager au moment du décollage de l’avion. Pour ce faire, il informe les hôtesses de l’air de sa décision. Il se trouve que l’une des hôtesses avait bien remarqué le neveu du Chérif de Nioro au moment de monter dans l’avion. Il était toujours en communication téléphonique avec un de ses parents qui se trouvait dans l’enceinte de l’Aéroport. Ce fut la panique totale, la peur au ventre. Et pourtant, le neveu du Chérif était très serein.

Malheureusement, en cette période où le terrorisme hante les esprits, beaucoup de gens pensaient qu’il y avait quelque chose dans l’avion. Paniqué, le chef d’escale de la compagnie Ecair était obligé de faire descendre tous les passagers. Du coup, le vol a été annulé. Les passagers ont été hébergés dans un hôtel de la place afin de voir clair dans cette affaire. Au même moment, le neveu de Bouillé Haïdara a été interpellé et mis à la disposition de la Gendarmerie.

Finalement, le vol de la compagnie Ecair a quitté Bamako lundi dernier avec destination Brazzaville. Le hic est que le report de ce vol a causé une énorme perte à la compagnie.

Notons qu’une souris a récemment obligé la compagnie Air France de quitter l’aéroport international Modibo Kéïta. Un avion qui devait décoller à destination de Paris est resté bloqué pendant deux jours sur le tarmac, après  la découverte d’un rongeur dans l’appareil.

S’agissant de la compagnie Ecair, un agent a récemment disparu, il y a deux semaines, avec une enveloppe de plus de 8 150 000 de Fcfa. Cette somme était destinée à régler les factures du prix de la touchée de l’Asam, l’Asecna, l’Anac… C’est dire que la compagnie aérienne congolaise est une compagnie à problème.

Mais aussi, disons-le haut et fort, l’aéroport international Modibo Keïta lancé sur la rampe de lancement depuis quelque temps avec des investissements colossaux et une amélioration conséquente du dispositif sécuritaire pour rassurer de la fiabilité de la destination Mali, n’a pas besoin de ce genre de faits divers contre-productifs pour son image et sa notoriété.        
MÉTÉO À BAMAKO
Température : 31°C
Ensoleillé
Humidité : 17%
Vent : ENE à 13km/h
Détail et prévisions
IL EST 18:04 AU MALI
Nombre de passagers à l'arrivée de l'aéroport de Bamako hier :




Aéroport de Bamako Mali vers Nairobi
Attestations DE RETARD
INDEMNISATIONS / LITIGES
Login Log in
Contact Aéroport Bamako Contactez-nous
A propos A propos
copyright 2013-2017 Aeroport-Bamako.com.