Saisie de cocaïne pure à l'aéroport de Bamako

Publié le 13/12/2014
Une jeune sénégalaise répondant au nom de Maguette Thiam a été arrêtée à l’aéroport international de Bamako-Sénou en début de semaine. Elle venait de Lomé via Addis Abeba à bord d’un vol d’Ethiopian Airlines et devait rallier Dakar par la voie terrestre. C’est grâce à la coopération entre la Cellule Aéroportuaire Anti-Trafics/Antenne de l’Office Central des stupéfiants (CAAT/AOCS) et les autres aéroports que la jeune dame a été interpellée et fouillée, a indiqué le capitaine Alhader Yoro Maïga, Chef de la CAAT/AOCS. « Au cours de la fouille, nous avons constaté que dans son sac à dos, il y avait un cartable et une doublure dans le croisement intérieur du sac. Après avoir déchiré la doublure, nous avons trouvé un premier paquet. Une autre plaque a été dissimulée dans le cartable que nous avons déchiré. Une analyse rapide a révélé une réaction à la cocaïne » a expliqué le capitaine Alhader Yoro Maïga. Les deux plaques pèsent 1.689kg.

La deuxième affaire concerne deux Nigérians, l’un en en provenance de Sao Paulo et l’autre de Rio de Janeiro. Tous deux ont transité par Lisbonne avant de débarquer à Bamako. A leur arrivée à l’aéroport vers 1h40, ils ont été ciblés et soumis à un test urinaire. Lors de l’interrogatoire, Obirefu et Adiegwa ont déclaré avoir avalé des capsules contenant de la cocaïne et pèsent entre 17 et 20g. Ils n’ont pas fini de faire ressortir toutes les capsules contenant de la cocaïne pure au moment où la saisie a été présentée à la presse qui en a dénombré une centaine. « C’est après l’enquête qu’on pourra peser le tout et donner le poids réel » a poursuivi le capitaine.
La jeune sénégalaise est actuellement à la disposition de la justice, les deux autres le seront, lorsque l’enquête préliminaire sera terminée.

Quelle est la destination finale des saisies ?
« Beaucoup s'interrogent sur la fiabilité des saisies. La lutte contre la drogue est une chaîne. Après l’interpellation, la justice fait son travail, les saisies sont mises sous scellé et envoyées à la direction de la pharmacie et du médicament pour destruction, mais d’abord un test d’échantillonnage est fait pour vérifier si c’est ce qui a été réellement saisi » a déclaré M. Kanouté, chargé de communication à la direction de l’office central des stupéfiants.

Pour plus d’efficacité, les agents demandent des meilleures conditions de travail notamment la motivation pour éviter la tentation, surtout que les saisies se font tout le temps. « Ceux qui sont dans la lutte contre les stupéfiants et leur famille sont exposés à tout, même au narcotrafiquant. Si le personnel est bien motivé, ça va les mettre à l’abri de beaucoup de choses » a souligné le capitaine. Actuellement le kilo de cocaïne sur le marché européen varie en 60 et 70 Millions de FCFA a ajouté le chef de la CAAT.

journaldumali.com
MÉTÉO À BAMAKO
Température : 23°C

Humidité : 94%
Vent : N à 7km/h
Détail et prévisions
IL EST 07:47 AU MALI
Nombre de passagers à l'arrivée de l'aéroport de Bamako hier :




Attestations DE RETARD
INDEMNISATIONS / LITIGES
Log in
Contactez-nous
A propos
2013-2019 Aeroport-Bamako.com.