Aéroports du Mali : Des résultats à la valeur de l’équipe en place

Publié le 20/09/2014
Suite au changement intervenu au sein de la tête de l’entreprise en fin mai 2013 qui a vu la nomination du Colonel Daouda DEMBELE comme Directeur Général Adjoint (DGA), suite au limogeage du Président Directeur Général, il assure depuis 2013, l’intérim avec brio. Et pour cause !
De sa nomination à ce jour, il ressort de nos investigations, que l’homme appuyé par une équipe de choc puisque composée d’hommes et femmes dévoués pour la réussite de cette entreprise qui a failli être bradé par certains dans le but de couvrir leur vol planifié, a ouvert d’énormes chantiers dont des actes administratifs et sociaux qui ont sauvé les ADM.

Evènements troublants
En guise de rappel, cette entreprise a connu des événements et troubles sociaux dans les années 2010, 2011 et courant 2012 et n’eût été la bravoure et le patriotisme du Comité syndical, la clé serait mise sous el paillasson. C’est ainsi qu’au cours de la prise de fonction du PDG en mai 2013, non moins Colonel Dembélé, Officier qui a toujours su combler les attentes, que des changements sont intervenus à la tête de certaines directions et services qui lui sont rattachés.

Une feuille de route…
Ainsi, une feuille de route a été mise en place par la nouvelle équipe dirigeante afin de sortir l’entreprise dans le chao qui avait crée un climat de psychose de méfiance. Tenez-vous bien, la gestion sous le règne Ahmed Diané Séméga, est des plus catastrophiques selon le récent rapport du VEGAL, un trou de plus de 11 milliards de FCFA. Du jamais vu dans l’histoire des ADM.

Toilettage sans précédent…
Comme Acquis Administratifs l’intérimaire Colonel sous les conseils de cades intègres ont procédé à un toilettage sans précédent, à savoir:
Le§ Conseil Administration : « Nous étions en retards de trois sessions de conseil d’administration au titre de l’exercice 2010 ; 2011,2012 pour les états financiers tout comme les sessions budgétaires. C’est au cours de l’année 2013 que ces différentes sessions ont pu être tenues », nous a confié un cadre. C’est aussi, a poursuivi notre interlocuteur, « au cours de ces conseils que le Fonds Social des Aéroports du Mali a pu être doté pour des exercices antérieurs en souffrance ».

§ Accord d’établissement : Les mêmes sources indiquent que les partenaires sociaux avaient sollicités la relecture de leur accord d’établissement depuis 2008 et qui est resté pendant depuis lors. .Aussi, la relecture de cet accord était une obligation pour deux raisons fondamentales: -Mettre en harmonie le contenu de l’accord avec le nouveau manuel de procédure comptable et administrative ; Corriger les faiblesses constatées dans l’ancien accord d’établissement tout en mettant en œuvre l’apport financier pour le personnel. Cela explique l’anarchie dans laquelle l’équipe de Mme Thiam travaillait au vu et au su de tous malgré les mises en garde du comité syndical des ADM qui, à l’époque, a reçu toutes sortes de menaces et de sanctions. La sauvegarde des intérêts des travailleurs est passée par là mordicus.

Doléances des§ partenaires sociaux : C’est après avoir tiré les leçons de la gestion trouvée sur place que le Colonel Dembélé et ses hommes ont décidé de procéder à des réformes fortes, limpides qui se sont révélées plus que salutaires puisqu’elles ont sauvé le grand et beau navire des ADM . C’est dans ce cadre, explique un cadre de la direction générale « que toutes les doléances sociales ont été satisfaites par la direction générale. Aussi, un effort considérable est accordé à la formation du personnel malgré la crise qu’a connu l’entreprise. Pour preuve, l’accalmie totale sur le front syndical et les résultats financiers de l’entreprise l’attestent ».
No comment !
Emprunts Bancaires :§ De la prise de fonction du PDG Dembélé, à ce jour, les échéanciers bancaires et des prestataires extérieurs sont payés régulièrement. En ce qui concerne le prêt contracter pour la réhabilitation de l’aérogare passager et la construction de l’aérogare fret, il a été totalement soldé malgré la situation économique nationale difficile, précisent nos sources. D’ailleurs a expliqué un travailleur : « Nous avons pu honorer nos engagements financiers auprès des banques pour plus de 9 milliards de francs CFA ». Qui dit mieux !

La DG a hérité une situation fiscale chaotique…
§ Gestion fiscale : Il faut dire que la Direction Générale a hérité d’une situation fiscale très chaotique qui après des mois d’austérité, aujourd’hui, se trouve à un niveau plus acceptable, précise-t-on. Et avec l’appui du Département de tutelle, des efforts considérables sont notés pour la prise en charge gracieuse par l’Etat Malien à travers le Ministère des Finances via la Direction Nationale des Impôts.


Acquis D’exploitation :
Source d’alimentation énergétique : Si dans le temps, tous les partenaires évoluant sur la plate forme aéroportuaire n’avaient de courant en cas de délestage par la Société Energie du Mali, aujourd’hui, avec l’acquisition de deux nouveaux groupes électrogène de 800 KVA chacun, le problème est résolu. La ségrégation de certains clients lors des coupures d’électricité par la société EDM est terminée, tout comme les mauvais souvenirs tel que le passage de la première Dame Française en son temps, en 2013.
La Climatisation des salles : De nos jours, les salles de départs et d’arrivées confondues ont connu une amélioration nette et satisfaisante. D’ailleurs, un petit sondage réalisé au près des usagers atteste cet état de fait.

Les écrans afficheurs et logiciel d’exploitation : La Direction soucieuse de al sécurité et du confort des usagers des ADM, vient de lancer un appel d’offre ouvert pour le renouvellement des écrans afficheurs d’installations et d’exploitations et mise à niveau du système de gestion cut.
Système vidéo surveillance : La société Aéroports du Mali par ces temps de menaces terroristes, a mis en place un nouveau de system de vidéo surveillance qui couvre toute l’aérogare passager. Cette réalisation, selon la Direction générale, permettra sans nul doute de renforcer la sureté et la sécurité dans l’aéroport de Bamako-Senou.

Projets :
Achèvement de la nouvelle aérogare
En fait, le projet qui mobilise l’équipe du Colonel Dembélé est que la Direction des Aéroports du Mali œuvre pour l’achèvement de la nouvelle aérogare en chantier et dont les travaux ont été interrompus suite aux événements de mars 2012. Une interruption qui cause aujourd’hui selon nos informations, d’énormes préjudices pour le Mali qui sont estimés à des milliards de FCFA.

Le gouvernement Mara est interpelé
Le gouvernement du Premier Ministre Moussa Mara est d’ailleurs interpelé pour la relance de ce projet qui a été arrêté sans raison valable malgré l’élection d’un nouveau Président de la République. C’est dire que le nouveau Ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, a du pain sur la planche et en même temps, ce projet constitue une opportunité que le Chef de l’Etat avait une raison valable de lui confier la gestion de ce département maousse.
En attendant, l’actuel PDG par intérim et son staff, ont fait en l’espace de quelques mois, un bon boulot au regard des résultats engrangés.

Bokari Dicko
Source: Le 26 Mars
MÉTÉO À BAMAKO
Température : 28°C
Ensoleillé
Humidité : 8%
Vent : NE à 28km/h
Détail et prévisions
IL EST 17:10 AU MALI
Nombre de passagers à l'arrivée de l'aéroport de Bamako hier :




Attestations DE RETARD
INDEMNISATIONS / LITIGES
Log in
Contactez-nous
A propos
2013-2019 Aeroport-Bamako.com.