Fermeté : Sécuricom sommé d’affecter certains de ses agents ailleurs suite aux nombreuses plaintes des passagers

Publié le 26/02/2014
Face à la situation qui prévaut actuellement au niveau de l’Aéroport International de Bamako-Sénou où les cas de mauvais comportements se multiplient, la direction générale de Securicom a décidé d’agir avec fermeté. Ces mauvais comportements affectent la qualité du service rendu : trop de plaintes de la part des usagers et des compagnies; la mobilité des agents sur le terrain; l’absence de vigilance; la spoliation et la perte des bagages des usagers et des compagnies; etc…
Au constat donc de ces défaillances liées au personnel, la direction de Sécuricom a décidé de procéder à une mutation progressive des agents en fonction à l’aéroport international de Bamako-Sénou. Ce pour garantir la sécurité des biens des usagers et des compagnies. Ainsi, à ce jour, 13 agents sur 74 ont été affectés ailleurs.
Cette décision est contestée par les agents concernés. Ce qui crée une situation de bras de fer entre ces agents et la direction de Sécuricom.
Alors, une question se pose: la mutation progressive entamée par la direction générale de Sécuricom à l’aéroport de Bamako-Sénou est-elle conforme aux textes ?

Un responsable de Sécuricom que nous avons interrogé sur cette affaire qui ne finit pas d’alimenter les colonnes des journaux, nous a confié ceci: “Tout le temps, les usagers et les compagnies sont victimes de perte de leurs bagages sous l’œil vigilant des agents de la Sécuricom. Alors que ceux-ci sont chargés de surveiller et de protéger les biens des usagers et des compagnies. Il est difficile de se retrouver face à des situations de ce genre sans qu’il n’y ait un réseau. Donc, il est nécessaire de procéder à une mutation progressive des agents à l’aéroport, conformément aux textes, pour voir les choses au clair.

Si ces agents ne se reprochent rien, une mutation conforme aux textes ne doit en aucun cas constituer un problème. Surtout qu’il n’est question ni de sanction, de radiation ou de licenciement, mais tout simplement d’une mutation d’un poste à un autre. Cela ne doit pas être un problème”.

Selon nos informations, 80% des agents de Sécuricom ayant commencé leur travail à l’aéroport international de Bamako-Sénou ont été mutés ailleurs sans problème.

Depuis 7 ans, il existe au sein de Sécuricom un syndicat affilié à l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (Untm). Aussi est-il projeté qu’un autre syndicat, dénommé “Comité Syndical de Securicom Protect” affilié à la Confédération Syndicale des Travailleurs du Mali (Cstm), soit présenté à la direction de Sécuricom, aujourd’hui mardi 25 février 2014.

Le responsable de Sécuricom que nous avons interrogé rejette vigoureusement les accusations de mauvaise foi qui affirment que la mutation progressive entamée par la direction de Sécuricom vise à casser le nouveau comité syndical. La mutation, souligne avec insistance ledit responsable, est la conséquence des nombreuses plaintes venant des passagers et des compagnies pour des bagages et autres biens “perdus” à l’aéroport de Bamako.

Tougouna A. TRAORÉ
Source: Nouvel Horizon
MÉTÉO À BAMAKO
Température : 26°C
Ensoleill?
Humidité : 17%
Vent : NE à 17km/h
Détail et prévisions
IL EST 12:36 AU MALI
Nombre de passagers à l'arrivée de l'aéroport de Bamako hier :




Attestations DE RETARD
INDEMNISATIONS / LITIGES
Log in
Contactez-nous
A propos
2013-2019 Aeroport-Bamako.com.