Mohamed Diallo à la tête de la Section syndicales de l'aéroport

Publié le 23/12/2013
Il a été ovationné à la tête du comité syndical, au cours d’une assemblée générale, le mardi dernier, dans la salle de réunion de l’aéroport de Bamako-Sénou. C’était sous la supervision de Mahamadou CISSOKO, représentant de la centrale syndicale CSTM. Mohamed DIALLO préside un bureau de 26 membres, pour un mandat de 4 ans.


Fraichement élu secrétaire général du comité syndical, Mohamed DIALLO a salué ses camarades pour la confiance placée en lui. Il a insisté sur le respect de la loi et surtout le règlement intérieur des aéroports du Mali (ADM).

‘’Ensemble, nous allons relever les défis syndicaux à l’aéroport’’, a-t-il déclaré.

Selon Mohamed DIALLO, sa priorité, avec l’appui des militants, est de mettre fin rapidement au népotisme, clientélisme, favoritisme… à l’aéroport international de Bamako-Sénou.

‘’Comme vous le savez, le mérite n’est plus récompensé. Aujourd’hui, il faut être esclave de quelqu’un pour avoir la promotion…’’, a accusé le nouveau secrétaire général.

Il a ajouté : ‘’Notre souhait est que l’aéroport marche. Car, c’est notre avenir et notre devenir’’.

Les valeurs d’antan de l’entreprise seront restaurées, a fulminé Mohamed DIALLO. Il n’a pas passé sous silence la privatisation qui guette l’aéroport international de Bamako-Sénou.

Au nom de la direction générale des aéroports du Mali, Sory DOUMBIA a souhaité bon vent au nouveau bureau du comité syndical.

D’ores et déjà, M. DOUMBIA a rassuré de la disponibilité de la direction générale a resté à l’écoute et avoir une oreille attentive aux doléances du syndical, pour le bonheur des aéroports du Mali.

Sory DOUMBIA a invité les syndicalistes à bannir dans leurs comportements quotidiens la violence, la vengeance, les représailles, la haine…

Il a appelé les deux comités syndicaux des aéroports du Mali (l’un affilé à la CSTM et l’autre à l’UNTM) à l’union autour de l’aéroport.

Au début de la cérémonie, le responsable du département mobilisation de la CSTM, Mahamadou CISSOKO, a exprimé sa solidarité au comité syndical des travailleurs de l’aéroport, au nom de la centrale syndicale.

Il a salué l’acte de vigilance du comité syndical qui corrige au plus vite les anomalies constatées dans son fonctionnement.

Avant de procéder à la mise en place du nouveau bureau, M. Mahamadou CISSOKO a ‘’dispensé’’ un cours théorique du syndicalisme aux militants de la CSTM-ADM. Il a énuméré les qualités et caractéristiques d’un bon leader syndical.

‘’Un homme ou une femme sincère, honnête avec la base et prêt à défendre l’intérêt général des travailleurs’’, a-t-il caractérisé.

Selon Mahamadou CISSOKO, le renforcement des capacités des syndicalistes est de la responsabilité de la centrale CSTM. Mais, cette formation se fera sur la demande de la section syndicale, en fonction des modules choisis.

Un syndicaliste bien formé peut avoir le rapport facile avec la base et l’employeur, a-t-il dit. Le superviseur a invité les membres du comité syndical à prendre les cartes de membre de la centrale syndicale CSTM.

L’achat de cette carte permet de capitaliser le répertoire de la CSTM.

Aussi, M.CISSOKO a informé les syndiqués que la CSTM est composée de 16 fédérations, dont la fédération des transports.

Il faut noter que Mohamed DIALLO arrive à la tête du comité syndical des travailleurs des aéroports du Mali, affilié à la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM-ADM), après le décès de son prédécesseur Mahamadou KONTAO.

D’ailleurs, l’assemblée générale lui a rendu hommage et observé une minute de silence en sa mémoire.

Signalons que dans un passé récent, la Confédération syndicale des travailleurs du Mali a exprimé son soutien, sans faille, au comité syndical des travailleurs des aéroports du Mali dans sa lutte contre ‘’le bradage’ de l’aéroport Bamako-Sénou.

‘’Il est inacceptable de brader l’aéroport Bamako-Sénou en catimini’’, disait le patron de la CSTM, Hamadoun Amion GUINDO.

Surtout le collectif des femmes de l’aéroport a été actif dans la fronde contre la privatisation de l’entreprise.

Ce collectif a eu raison de la directrice THIAM Aya DIALLO, qui a été relevé sous sa pression et freiné le processus de privatisation amorcé entre l’administration et le SNC Lavallin une société canadienne avec laquelle l’acte de concession devait être signé.

Par Hamidou TOGO

Info-matin
MÉTÉO À BAMAKO
Température : 14°C
Clair
Humidité : 31%
Vent : N à 0km/h
Détail et prévisions
IL EST 07:14 AU MALI
Nombre de passagers à l'arrivée de l'aéroport de Bamako hier :




Attestations DE RETARD
INDEMNISATIONS / LITIGES
Log in
Contactez-nous
A propos
2013-2017 Aeroport-Bamako.com.